Réponses aux questions les plus fréquentes

Choisir une assurance vie n’est pas facile; il est naturel que vous ayez des questions. Vous trouverez ici des réponses aux questions que nos clients posent le plus souvent, au sujet de chacune de nos gammes de produits, ainsi que de notre Société et de nos contrats en général. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous au moyen de notre page Pour nous joindre. Veuillez ne pas indiquer le numéro de votre carte de crédit dans tout message que vous nous envoyez. Vous pouvez également nous appeler sans frais au 1-877-598-2273, du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h, heure de l’Est.

Obtenez des renseignements sur notre Société et sur l’assurance en général.

Renseignements généraux

Dans tous les cas, vous recevrez un certificat précisant votre couverture et les principales dispositions du contrat. Si vous n’êtes pas assurable, vous recevrez le remboursement intégral des primes payées.

Vous avez droit aux taux non-fumeurs seulement si, à la date à laquelle Manuvie reçoit votre demande, vous n’avez pas fumé de cigarettes depuis 12 mois. Si vous êtes déjà assuré et si vous commencez à fumer, vous devez nous en aviser pour que nous puissions rajuster vos primes en conséquence.

Après avoir cessé de fumer pendant 12 mois, vous pouvez remplir le formulaire de demande de modification pour obtenir le taux pour non-fumeurs et le retourner à Manuvie. Si votre demande est approuvée, les taux non-fumeurs, moins élevés, s’appliqueront à partir du premier du mois suivant la réception de votre demande.

Si vous payez la prime par carte de crédit ou prélèvement automatique sur le compte (PAC) et si le numéro de compte ou de carte de crédit indiqué dans l’avis de prime est exact, vous n’avez aucune mesure à prendre et Manuvie traitera votre paiement automatiquement. Si vous payez la prime par chèque, veuillez faire parvenir un chèque à Manuvie au plus tard à la date de l’anniversaire contractuel.

Les primes augmentent avec l’âge pour tous les régimes, à l’exception de l’assurance accidents graves et de l’assurance vie et accident des enfants. Veuillez vous reporter à la section des taux de chaque régime pour obtenir des précisions. 

Par exemple, les primes pour l’assurance vie temporaire augmentent à chaque tranche d’âge de cinq ans, notamment à l’âge de 31, 36, 41, 46, 51 ans et ainsi de suite.

« Âge », pour le calcul des primes et des prestations, s’entend de l’âge atteint au début de l’année contractuelle (1er avril).

Vous pouvez modifier votre mode de paiement. Si vous le préférez, remplissez simplement le formulaire au verso de votre avis de prime et faites-le parvenir à Manuvie. Pour ajouter ou modifier un numéro de carte de crédit de façon sécuritaire, veuillez communiquer avec le Service à la clientèle.

Vous pouvez mettre à jour votre adresse, votre numéro de téléphone ou votre adresse de courriel. Si vous le préférez, remplissez simplement le formulaire au verso de votre avis de prime et faites-le parvenir à Manuvie. Pour ajouter ou modifier un numéro de carte de crédit de façon sécuritaire, veuillez communiquer avec le Service à la clientèle.

Il vous suffit de remplir et de signer un formulaire de changement de bénéficiaire et de l’envoyer par la poste à Manuvie. Si vous avez désigné un bénéficiaire irrévocable, vous devrez obtenir son consentement avant de faire un changement. Au Québec, la désignation du conjoint comme bénéficiaire est irrévocable, sauf indication contraire.

Pour augmenter votre couverture, remplissez une nouvelle demande faisant état du montant de l’augmentation et faites-la parvenir à Manuvie. Vous pouvez présenter une demande en ligne pour l’assurance vie temporaire ou l’assurance accidents graves, ou télécharger une demande imprimable. Si vous avez besoin d’aide pour remplir une demande d’adhésion au régime d’assurance soins médicaux, au régime d’assurance soins dentaires, au régime de remplacement du revenu en cas d’invalidité ou au régime d’assurance frais généraux, communiquez avec votre représentant autorisé. Vous pouvez aussi joindre Manuvie par téléphone au numéro 1-877-598-2273.

Pour résilier votre couverture et obtenir le remboursement de vos primes, veuillez retourner à Manuvie votre contrat ou votre certificat d’assurance, accompagné d’une demande de résiliation signée,

  • dans les 30 jours suivant sa réception, dans le cas d’une nouvelle couverture d’assurance vie temporaire, d’assurance accidents graves, d’assurance maladies graves ou d’assurance vie sur la tête d’un enfant;
  • dans les 10 jours suivant sa réception, dans le cas d’une nouvelle assurance invalidité, frais généraux, soins médicaux ou soins dentaires.

Votre couverture prendra fin à la date d’échéance de la prime suivant la date à laquelle nous aurons reçu votre demande de résiliation.

Si vous décidez par la suite de souscrire à nouveau l’assurance résiliée, vous devrez remplir une nouvelle demande et satisfaire aux exigences médicales qui s’appliquent à tout nouveau proposant. Par contre, si vous résiliez votre assurance soins médicaux, soins dentaires, invalidité ou frais généraux au bout de deux ans pour adhérer à un régime collectif offert par un employeur, vous pourrez peut-être par la suite demander le rétablissement de votre couverture d’origine sans avoir à fournir de preuve d’assurabilité. Si vous êtes indécis quant à la résiliation de votre couverture, veuillez communiquer avec nous et nous tenterons de vous aider.

Manuvie a conclu des ententes avec un groupe de conseillers spécialement sélectionnés pour leurs compétences et leur connaissance des produits afin de fournir des conseils professionnels sans frais additionnels. Trouver un conseiller.

Vous pouvez joindre les représentants du Service à la clientèle de Manuvie en remplissant un formulaire en ligne
ou en téléphonant sans frais au numéro 1-877-598-2273 (du lundi au vendredi, entre 8 h et 20 h, heure de l’Est).

Veuillez ne pas indiquer de numéro de carte de crédit dans les messages que vous nous faites parvenir par courriel.

Remboursement des primes

 Si vous aviez une couverture en vigueur du 1er avril 2019 au 31 mars 2020, un remboursement a été appliqué à titre de crédit de prime dans votre Avis de prime du 1er mars 2021. Autrement dit, le remboursement a été utilisé pour éclipser (réduire) la prime exigible pour l’année à venir. Si votre crédit de prime a dépassé la prime exigible, vous devriez avoir reçu un chèque de remboursement pour la différence.

Si votre couverture a pris fin le 1er avril 2020 ou après cette date, mais que vous étiez admissible à un remboursement (c.-à-d. que vous êtes un participant assuré et vous avez payé la totalité des primes pendant la période d’admissibilité, soit du 1er avril 2019 au 31 mars 2020), un chèque couvrant la totalité du remboursement vous sera envoyé par la poste.

Le remboursement de prime pour les participants assurés admissibles à un remboursement correspond à ce qui suit : 25 % des primes payées (plus la taxe de vente, s’il y a lieu) pour la couverture d’assurance vie temporaire du participant, du conjoint et/ou des enfants et/ou pour l’assurance Protection accidents graves du participant, du conjoint pour toute l’année contractuelle, soit du 1er avril 2019 au 31 mars 2020.

Pour être admissibles à un remboursement, les participants doivent avoir été assurés et avoir payé leurs primes au titre de certains régimes d’assurance parrainés par Ingénieurs Canada pendant toute la « période d’admissibilité ». Par exemple, l’année contractuelle du 1er avril 2019 au 31 mars 2020 correspond à la « période d’admissibilité » pour le remboursement de 2021.

 

Le crédit de prime sera appliqué à votre prime mensuelle jusqu’à ce qu’il soit épuisé. Votre Avis de prime de 2021 indiquera le mois où le prélèvement automatique sur le compte reprendra. Veuillez noter que lorsque le prélèvement automatique sur le compte reprendra, le premier prélèvement pourrait être partiel, auquel cas le prélèvement de la prime complète reprendra par la suite. Il vous incombe de savoir à quel moment vos primes sont exigibles. 

Si vous avez changé de banque ou si votre carte de crédit a été réémise ou a une nouvelle date d’expiration, veuillez communiquer immédiatement avec Manuvie pour mettre à jour vos instructions de paiement (vous trouverez les coordonnées ci-dessous).

De concert avec Ingénieurs Canada, notre objectif est de maintenir les régimes d’assurance parrainés par Ingénieurs Canada dans une situation financière saine et stable. Lorsque les résultats de l’exercice d’un régime produisent des fonds excédentaires qui ne sont pas nécessaires pour atteindre cet objectif financier principal, un remboursement est déclaré.

Il n’y a aucune garantie de remboursement pour une année donnée. La possibilité de déclarer un remboursement et, le cas échéant, le montant du remboursement font l’objet d’un examen annuel. Ingénieurs Canada, avec l’aide de Manuvie et de conseillers en actuariat indépendants, continuera de surveiller les résultats techniques et les tendances du régime chaque année afin de s’assurer que les régimes d’assurance parrainés par Ingénieurs Canada demeurent concurrentiels et reposent sur des assises financières solides.

Si vous avez des questions, communiquez avec Manuvie en ligne  ou composez sans frais le 1-877-598-2273, du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h, heure de l’Est.

FAQ – Produits

Trouvez des réponses à vos questions sur nos produits d’assurance.

Cette couverture peut être maintenue en vigueur au-delà de 65 ans. Pour connaître les taux qui s’appliquent après 65 ans, veuillez communiquer avec nous.

Le plafond annuel est de 500 $ par praticien.

  • Examens de la vue : 50 $ par période de 24 mois
  • Articles de lunetterie sur ordonnance : 250 $ par période de 24 mois
  • Praticiens : 500 $ par praticien, par année civile
  • Soins infirmiers particuliers : 10 000 $ par blessure ou maladie, par période de 12 mois
  • Prothèses auditives : 500 $ par période de cinq ans
  • Orthèses et chaussures orthopédiques : 200 $ par année civile pour l’ensemble des frais associés à ces articles
  • Glucomètres : 500 $ par année civile
  • Soins dentaires par suite d’un accident : 750 $ par dent
  • Vaccins sur ordonnance (obligatoires pour les déplacements à l’extérieur du pays) : 250 $ par année civile
  • Rapatriement : 15 000 $ par blessure ou maladie
  • Soins dentaires : 1 500 $ par année civile

Dans le cas du régime Classique, l’assurance soins dentaires et l’assurance soins médicaux se souscrivent séparément – il y a deux soumissions distinctes. Lorsque vous choisissez une des trois formules du nouveau régime Le Professionnel pour retraités, la soumission est établie pour une couverture combinée des soins médicaux et des soins dentaires. Par ailleurs, si le plafond viager du régime Classique est réduit à 12 500 $ pour les frais engagés à l’étranger, ce qui n’est pas le cas pour le nouveau régime Le Professionnel pour retraités – le plafond de celui-ci demeure inchangé.

Le régime Le Professionnel pour retraités prévoit un plafond annuel tous praticiens confondus qui varie selon la formule choisie : 600 $ (de base), 650 $ (intermédiaire) ou 700 $ (étendue).

Vous pouvez obtenir votre reçu (fiscal) pour la prime d’assurance soins médicaux et soins dentaires de l’année précédente en ligne, en vous rendant à l’adresse edocs.memberhealthplan.com. Pour accéder à votre reçu, vous aurez besoin de votre numéro de contrat et de votre numéro d’identification qui figurent sur votre carte d’avantages sociaux. Si vous êtes déjà inscrit au site, veuillez ouvrir une session à l’aide de votre adresse de courriel et de votre mot de passe pour obtenir votre reçu. Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’aide au sujet de ce processus, n’hésitez pas à composer le 1-800-268-3763, du lundi au vendredi, entre 8 h à 20 h, heure de l’Est.

Assurance soins médicaux et soins dentaires pour les résidents du Québec

Cela veut dire que la couverture des médicaments sur ordonnance offerte par les régimes d’Ingénieurs Canada est égale ou supérieure à celle du régime public d’assurance médicaments administré par la RAMQ (« le régime de la RAMQ »). 

À 65 ans, vous êtes automatiquement couvert par le régime de la RAMQ, sauf si vous vous en désinscrivez. Vous pouvez choisir de rester couvert par l’assurance médicaments de votre régime souscrit auprès de Manuvie ou de passer au régime de la RAMQ. Même si vous adhérez au régime de la RAMQ, il est possible que vous souhaitiez conserver les autres avantages dont vous bénéficiez actuellement à Manuvie. Dans ce cas, nous pouvons vous offrir, pour les médicaments sur ordonnance, une assurance complémentaire couvrant certains frais non remboursés par la RAMQ, sans modifier vos autres garanties. Vous devez communiquer avec Manuvie pour faire établir cette couverture.

Dans le cas de ces régimes, la couverture des médicaments sur ordonnance prend fin à 65 ans. Vous serez ensuite automatiquement couvert au titre du régime de la RAMQ pour les médicaments sur ordonnance. En ce qui concerne le régime AMC et le régime AMC + Soins dentaires, vous êtes automatiquement transféré au régime AMC pour les 65 ans et plus à votre 65e anniversaire de naissance. Votre couverture est alors modifiée comme suit : 

  • Suppression de la couverture des médicaments sur ordonnance 
  • Suppression de la couverture des soins dentaires si vous étiez couvert par le régime AMC + Soins dentaires pour les moins de 65 ans 
  • Réduction de l’assurance voyage 
  • Baisse des plafonds viagers

La seule différence, c’est que le régime AMC + Soins dentaires couvre les soins dentaires.

Votre conjoint et vos enfants peuvent aussi être couverts par ces régimes. Pour être couverts, les enfants doivent avoir moins de 25 ans. Les enfants de 21 à 24 ans doivent fréquenter à temps plein un collège ou une université reconnus. Il n’y a pas d’âge limite pour les enfants assurés qui sont handicapés et dépendent de votre soutien pour leur subsistance.

Chaque régime est conçu pour répondre à des besoins précis. Nous vous recommandons de parler à un représentant de Manuvie afin de faire le meilleur choix possible dans votre cas. Voici tout de même quelques questions pouvant vous aider dans votre réflexion : 

  1. Désirez-vous uniquement une assurance couvrant les médicaments sur ordonnance?
    1. Si oui, le Régime classique Médicaments sur ordonnance pourrait être un bon choix pour vous. 
  2. Désirez-vous une assurance couvrant les médicaments sur ordonnance et divers soins de santé, mais non les soins dentaires
    1. Dans ce cas, le Régime classique AMC pour les moins de 65 ans peut être un bon choix pour vous..
  3. Désirez-vous un régime qui comporte toutes les garanties importantes (médicaments, soins dentaires, soins médicaux, voyage) et pour lequel il n’y a pas de questionnaire médical à remplir au moment de la demande?
    1. Si c’est le cas, Le Professionnel – Régime de base peut être un bon choix pour vous. 
  4. Est-ce que vous aimez les voyages et pensez en faire encore longtemps?
    1. Si oui, le régime Le Professionnel peut être un bon choix pour vous, puisque son assurance voyage demeure en vigueur jusqu’à l’âge de 80 ans. 
  5. Êtes-vous actuellement couvert par un régime d’assurance collective dont vous perdrez bientôt la couverture, ou étiez-vous couvert par un tel régime jusqu’à récemment? Désirez-vous un régime complet (assurance médicaments, assurance soins dentaires, assurance maladie complémentaire, assurance voyage) qui se souscrit sans questionnaire médical?
    1. Si vous avez répondu oui aux deux questions, Le Professionnel – Régime intermédiaire est probablement un bon choix pour vous, puisque vous n’aurez pas de questionnaire médical à remplir au moment de la souscription si vous présentez votre demande d’assurance dans les 60 jours suivant la cessation de votre assurance collective. 
  6. Est-ce que vous êtes en bonne santé et désirez un régime très complet (assurance médicaments, assurance soins dentaires, assurance maladie complémentaire, assurance voyage) et généreux?
    1. Si c’est le cas, Le Professionnel – Régime complet pourrait vous convenir.

Remarque : Les renseignements ci-dessus sont fournis à titre purement informatif. Ils ne doivent pas être considérés comme des conseils juridiques ou des recommandations de produit.

Assurance vie temporaire

Non. Être membre d’une association participante n’est requis qu’au moment de la proposition initiale pour un produit d’assurance.

Le régime d’assurance vie temporaire offre au conjoint assuré la possibilité de garder sa couverture au décès du membre.

Selon la structure tarifaire actuelle, les primes augmentent à chaque tranche d’âge de cinq ans, c’est-à-dire à 31, 36, 41, 46 et 51 ans et ainsi de suite. 

Si vous résiliez votre assurance vie temporaire, vous disposerez d’un délai de 31 jours pour demander sa transformation en une assurance individuelle d’un type admissible sans devoir passer d’examen médical ni répondre à des questions sur votre santé. Vos primes dépendront du barème applicable au contrat individuel choisi ainsi que de votre âge au moment de la transformation. Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec nous.

Par « revenu gagné », on entend les traitements, les salaires, les primes, les commissions, les honoraires, les revenus nets tirés d’un emploi autonome et toute autre rémunération reçue pour des services personnels effectivement fournis durant la période à l’égard de laquelle le calcul est effectué.

Si votre assurance existante est inférieure à celle à laquelle votre revenu vous donnerait droit, vous pouvez combler la différence. Vous pouvez souscrire une couverture égale à la différence entre 1) la prestation garantie par votre régime actuel et 2) les sommes supplémentaires offertes par notre régime de remplacement du revenu en cas d’invalidité.

Tout dépend. Si c’est votre employeur qui acquitte les primes de votre régime actuel, les prestations que vous toucheriez durant un congé d’invalidité constitueraient un revenu imposable (selon les règles fiscales en vigueur). En acquittant vous-même les primes de la présente assurance remplacement du revenu en cas d’invalidité, vous pourrez choisir la couverture supplémentaire qui vous convient et toute prestation sera libre d’impôt.

Dans la plupart des cas, l’assurance invalidité offerte au titre d’un régime collectif n’est pas transférable et prend fin lorsque vous quittez votre emploi. Si vous cessez de participer à un régime à un âge plus avancé, vous aurez peut-être du mal à souscrire une assurance invalidité individuelle, surtout si votre santé s’est détériorée entre-temps. Si vous souscrivez une couverture au titre de la présente assurance remplacement du revenu en cas d’invalidité tandis que vous avez un emploi, vous pourrez conserver cette couverture le jour où vous deviendrez travailleur autonome.

 

  • Hépatite active
  • Sida ou para-sida
  • Abus d’alcool au cours des cinq dernières années
  • Maladie d’Alzheimer
  • Problème cardiaque (sauf hypertension contrôlée)
  • Cancer (sauf cancer de la peau basocellulaire)
  • Pontage aorto-coronarien
  • Diabète
  • Crise cardiaque
  • Chorée de Huntington
  • Maladie rénale, sauf les calculs rénaux ou les antécédents d’infection rénale
  • Maladie de Lou Gehrig – sclérose latérale amyotrophique (SLA)
  • Greffe d’un organe vital (receveur)
  • Sclérose en plaques
  • Paralysie permanente (paraplégie, quadriplégie), autre que la paralysie de Bell
  • Fibrose pulmonaire
  • Accident vasculaire cérébral
  • Accident ischémique transitoire
  • cancer in situ;
  • cancer de la prostate T1A ou T1B;
  • tout cancer de la peau autre que le mélanome envahissant malin dépassant 0,75 mm selon la classification de Breslow;
  • les lésions précancéreuses, les tumeurs bénignes ou les polypes;
  • toute tumeur en présence d’un virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

 

Cancer mettant la vie en danger : Tumeur caractérisée par le développement et la propagation incontrôlés de cellules malignes qui envahissent les tissus, comme le corrobore l’examen histologique des tissus.

Crise cardiaque (infarctus du myocarde) : Nécrose d’une partie du muscle cardiaque par athérosclérose coronarienne. Le diagnostic doit reposer sur les critères suivants survenant simultanément :

  • nouvel épisode de douleur thoracique typique ou symptômes équivalents;
  • résultant du blocage d’une (1) ou de plusieurs artères coronaires; et
  • nouvelles variations électrocardiographiques qui révèlent un infarctus du myocarde, et
  • preuve biochimique de nécrose myocardique, notamment une hausse des enzymes cardiaques ou de la troponine.

Accident vasculaire cérébral : Accident qui entraîne un infarctus du tissu cérébral par suite d’une hémorragie, thrombose ou embolie intracrânienne, produisant un nouveau déficit neurologique clinique permanent mesurable qui dure au moins trente (30) jours consécutifs après l’accident vasculaire cérébral.

Pontage coronarien : Chirurgie du cœur visant à corriger le rétrécissement ou le blocage d’une ou de plusieurs artères coronaires au moyen d’un pontage.

Insuffisance rénale : Néphropathie au stade terminal, quelle qu’en soit la cause, en raison de laquelle vous subissez régulièrement une dialyse péritonéale ou une hémodialyse ou avez subi une transplantation de rein humain.

Greffe d’un organe vital : Transplantation d’un cœur, d’un foie, d’un poumon ou d’un rein d’origine humaine ou allogreffe de moelle osseuse.

Cécité : Perte totale et permanente de la vue des deux yeux, attestée par un ophtalmologiste. L’acuité visuelle corrigée ou le champ de vision des deux yeux doivent être inférieurs à 20/200 ou à 20 %.

Surdité : Perte totale et irréversible de l’ouïe des deux oreilles, caractérisée par un seuil d’audition d’au moins 90 décibels pour les fréquences conversationnelles de 500 à 3 000 cycles par seconde, attestée par un oto-rhino-laryngologiste et ne pouvant être corrigée par une aide auditive interne ou externe.

Sclérose en plaques : Diagnostic formel de sclérose en plaques posé par un neurologue. Le diagnostic doit être fondé sur des anomalies neurologiques précises persistant depuis au moins cent quatre-vingt (180) jours et confirmées au moyen de techniques d’imagerie médicale.

Paralysie : Perte complète et permanente de l’usage d’au moins deux membres durant une période ininterrompue de 90 jours suivant l’événement déclencheur, sans aucun signe d’amélioration durant cette période.

Coma : État d’inconscience, sans réaction aux stimulus externes ni aux besoins internes, qui se prolonge durant au moins quatre jours.

Brûlures : Brûlures du troisième degré couvrant au moins 20 % de la surface du corps. Le diagnostic doit être confirmé par un chirurgien plasticien.

Perte de l’usage de la parole : Perte totale et irréversible de l’usage de la parole résultant d’une blessure ou maladie physique et persistant pendant une période  continue d’au moins 180 jours.

Perte de membres : Amputation irréversible de deux membres ou plus à un point situé environ à la hauteur de l’articulation du poignet ou de la cheville ou au-dessus de ce point par suite d’un accident, ou amputation médicalement nécessaire.

Maladie du motoneurone : Diagnostic formel, par un neurologue, de l’une des maladies suivantes : sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Lou Gehrig), sclérose latérale primitive, atrophie musculaire progressive, paralysie bulbaire progressive ou paralysie pseudo-bulbaire. Le diagnostic doit être corroboré par des symptômes neurologiques progressifs objectifs (vérifiables par un examen physique) qui sont présents depuis au moins 180 jours.

Chirurgie de l’aorte : Intervention chirurgicale pratiquée en raison d’une anomalie de l’aorte thoracique ou abdominale qui nécessite l’excision de la partie atteinte et son remplacement par un greffon. Maladie d’Alzheimer : Diagnostic ferme de maladie d’Alzheimer établi par un neurologue. Cette maladie évolutive se caractérise par une dégénérescence du cerveau et la dégradation de la mémoire et de l’aptitude à raisonner et à percevoir la réalité. Vous devez présenter une perte des facultés intellectuelles touchant particulièrement votre mémoire et votre jugement et altérant votre fonctionnement mental et social à tel point que vous avez besoin d’une surveillance quotidienne constante.

Maladie de Parkinson : Diagnostic de maladie de Parkinson primaire idiopathique posé par un neurologue. Vous devez présenter au moins deux des manifestations cliniques suivantes :

  • rigidité musculaire;
  • tremblements;
  • bradykinésie (lenteur anormale des mouvements, ralentissement des réactions physiques et mentales).