Choisir une assurance n’est pas facile; il est naturel que vous ayez des questions. Vous trouverez ici des réponses aux questions que nos clients posent le plus souvent, au sujet de chacune de nos gammes de produits, ainsi que de notre Société et de nos contrats en général. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

FAQ – Produits

Trouvez des réponses à vos questions sur nos produits d’assurance.

Soins médicaux et soins dentaires

Chaque province et territoire offre un régime d’assurance maladie différent. Toutefois, les régimes publics d’assurance maladie ne couvrent généralement pas ce qui suit :

  • Médicaments sur ordonnance*
  • Examens et traitements dentaires
  • Séjours à l’hôpital
  • Soins spécialisés, notamment les soins d’orthophoniste ou de phoniatre, de physiothérapeute, de chiropraticien et de bien d’autres professionnels
  • Soins à domicile et soins infirmiers
  • Fournitures et équipement médicaux
  • Soins médicaux d’urgence pour les voyageurs
  • Appareils auditifs
  • Assurance décès et mutilation accidentels
  • Couverture en cas de perte catastrophique

Les autorités compétentes de votre province ou territoire expliquent peut-être la couverture offerte dans leur site Web.

* Dans le cas des résidents du Québec, l’assurance médicaments sur ordonnance offerte dans le cadre de ce régime se limite aux frais non couverts par le régime d’assurance-médicaments de la RAMQ. La couverture ne remplace pas celle du régime de la RAMQ. Pour être admissible à cette garantie, vous devez obligatoirement posséder une carte d’assurance maladie provinciale et être inscrit au régime d’assurance médicaments de la RAMQ, ou bénéficier d’une couverture équivalente au titre d’un régime d’assurance collective.

Personne n’aime penser à la possibilité d’être atteint d’un grave problème de santé. Malheureusement, si vous ou un membre de votre famille deviez subir un accident ou souffrir d’une maladie, les frais, notamment pour l’achat de médicaments et le traitement, pourraient se révéler très élevés. Même les soins liés aux affections répandues, par exemple les médicaments pour les maux de dos ou le traitement d’une entorse, peuvent coûter cher. Une assurance maladie complémentaire peut vous aider à payer les frais médicaux qui ne sont pas pris en charge par votre régime public d’assurance maladie.

Les maladies graves que sont le cancer1, l’accident vasculaire cérébral et la crise cardiaque2 représentent les trois principales causes de décès au Canada, mais de nombreuses affections répandues, comme les problèmes de dos, le diabète, l’épilepsie et l’hypercholestérolémie, pourraient aussi avoir des répercussions financières désastreuses.

http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-101/cancer-statistics-at-a-glance/?region=on

2 Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, Bulletin de santé 2014, page 3

Chaque année, vous risquez de payer des milliers de dollars de frais imprévus pour des soins médicaux et dentaires si vous n’avez pas d’assurance maladie. Vous pourriez aussi être particulièrement vulnérable sur le plan financier en cas de maladie ou de blessure grave. Vous devrez peut-être même puiser dans votre épargne pour payer des soins privés, parce que votre régime public d’assurance maladie ne couvre malheureusement pas toujours l’intégralité des frais liés aux soins infirmiers à domicile et aux services d’assistance à domicile.

Moyennant seulement quelques dollars par jour, vous pouvez bénéficier d’une couverture complète dont vous et votre famille ne devriez simplement pas vous passer. Si vous êtes travailleur autonome ou que vous travaillez pour votre propre entreprise, il est possible que les primes de votre couverture d’assurance soins médicaux et soins dentaires ne soient pas considérées comme un avantage imposable et qu’elles soient une dépense déductible du revenu imposable. Dans d’autres cas, les primes pourraient être admissibles à titre de frais médicaux et ouvrir droit à un crédit d’impôt.

Les régimes publics d’assurance maladie pourraient comporter des plafonds quant au remboursement des frais médicaux d’urgence engagés dans une autre province ou un autre territoire. Par exemple, les frais de transport par ambulance aérienne ou terrestre, les soins dentaires d’urgence et les médicaments sur ordonnance pourraient ne pas être couverts à l’extérieur de votre province ou territoire de résidence. Pour optimiser votre protection, vous pouvez souscrire une assurance soins médicaux complémentaire même lorsque vous voyagez sur le territoire canadien.

Bien que les couvertures pour les soins dentaires, les médicaments et les soins de la vue offertes dans le cadre d’un régime d’assurance maladie constituent les garanties les plus souvent utilisées, la valeur à long terme du régime repose dans le fait de savoir que vous disposez d’une assurance maladie complémentaire qui pourrait compléter avantageusement le régime public.

L’extraction de dents de sagesse relève de la chirurgie buccale (soins étendus). Dans le cas des interventions qui relèvent de la chirurgie buccale, votre dentiste doit soumettre des radiographies et un plan de traitement à Manuvie aux fins d’évaluation avant de commencer tout travail ou traitement. Nous vous confirmerons alors si le traitement est admissible ou non.

Cinq des huit régimes offerts ne nécessitent pas de répondre à un questionnaire médical au moment de présenter une demande. Ces régimes sont le régime d’assurance soins médicaux et soins dentaires de base et les quatre régimes d’assurance soins dentaires (qui comprennent la couverture des soins médicaux de base). L’approbation de votre demande est garantie, à condition que vous répondiez aux critères d’admissibilité.

Premièrement, vérifiez si votre fournisseur de soins de santé a déjà présenté la demande de règlement. Il arrive souvent que vous n’ayez pas à présenter de demande, car plusieurs hôpitaux, pharmacies et cabinets de dentiste peuvent nous les envoyer directement. Vous n’avez aucun formulaire en ligne ou document à remplir et vous ne payez que le montant qui n’est pas couvert par votre régime.

Si votre fournisseur de soins de santé n’a pas présenté la demande de règlement pour vous, vous pouvez le faire par la poste.

Vous avez 12 mois à compter de la date de facturation des services de soins de santé pour présenter une demande de règlement.

Si votre demande de règlement est complète et exacte, le remboursement vous est habituellement versé dans un délai de six jours ouvrables. S’il manque des renseignements, nous pourrions vous retourner le formulaire de demande. Le cas échéant, le traitement et le paiement sont retardés.

Vous pouvez présenter votre demande par la poste au moyen d’un formulaire imprimé :

  • Précisez la devise si votre demande porte sur des services obtenus à l’extérieur du Canada.
  • Joignez les reçus originaux et les pièces justificatives.
  • N’oubliez pas de signer votre formulaire de demande de règlement.
  • Utilisez le formulaire de demande de règlement portant sur des frais médicaux complémentaires pour tous les frais couverts, à l’exception des frais dentaires.
  • Utilisez le formulaire de demande de règlement portant sur des frais dentaires – doit être remplie par votre dentiste ou votre dentiste spécialiste.

Appelez-nous pour parler à un spécialiste du Service à la clientèle. Vous devez remplir les formulaires d’autorisation des soins infirmiers avant de commencer à recevoir des soins à domicile ou des soins infirmiers.

Les reçus de médicaments sur ordonnance doivent être les originaux (pas de relevés) et indiquer ce qui suit :

  • Nom du médicament
  • Numéro d’identification du médicament (DIN)
  • Date d’engagement des frais
  • Numéro de prescription
  • Posologie et quantité
  • Coût du médicament
  • Frais d’exécution d’ordonnance (s’il y a lieu)

Les reçus pour tous les autres types de frais doivent être des reçus originaux imprimés sur le papier à en-tête de la personne ou de l’entreprise ayant fourni les soins ou services et indiquer ce qui suit :

  • Nom du patient
  • Date(s) d’engagement des frais
  • Description des services
  • Coût de chaque service

Obtenez une estimation des coûts (plan de traitement dentaire) et faites-la-nous parvenir avant tout traitement dentaire important. Demandez à votre dentiste de préciser le traitement proposé et d’inclure des radiographies, s’il y a lieu. Nous vous informerons du montant que nous paierons.

Vous devez présenter une demande d’autorisation préalable et une recommandation écrite d’un médecin ou d’un infirmier praticien pour les articles suivants : appareils auditifs, orthèses, prothèses, équipement médical et fournitures médicales. 

Remplissez l’autorisation préalable pour les soins à domicile, les appareils auditifs, les soins infirmiers, les orthèses, les prothèses, l’équipement médical et les fournitures médicales (CM5006) au complet et joignez tous les renseignements demandés. Nous n’accepterons ou ne traiterons aucune estimation ou demande de cession des prestations à un tiers qui est jointe à un formulaire de demande de règlement. Ne vous inscrivez pas pour recevoir des appareils ou fournitures qui coûtent plus de 300 $, ne les achetez pas ou ne présentez pas de demandes de règlement portant sur ces appareils ou fournitures avant de recevoir des renseignements sur l’approbation ou le refus de votre demande. Assurez-vous de joindre une copie de la décision d’approbation préalable de Manuvie lorsque vous nous présentez votre demande de règlement aux fins de remboursement. Nous ne rembourserons pas les frais engagés pour les appareils auditifs, les orthèses, les prothèses, l’équipement médical et les fournitures médicales de plus de 300 $ qui n’ont pas fait l’objet d’une autorisation préalable. 

Pour les soins à domicile et les soins infirmiers, vous pouvez nous appeler et parler à un membre de notre équipe. Nos représentants du Service à la clientèle peuvent vous renseigner au sujet du questionnaire sur les soins infirmiers à remplir ou du fournisseur privilégié que nous vous recommandons.

Frais soumis après 12 mois

Pour examiner une demande de règlement portant sur des soins médicaux ou dentaires, nous devons recevoir tous les renseignements dans les 12 mois suivant la date à laquelle vous avez payé les frais que vous réclamez.

Soins non nécessaires du point de vue médical

Les demandes de règlement portant sur des soins médicaux doivent porter sur des soins nécessaires du point de vue médical en vertu des dispositions de votre contrat. Les demandes de règlement portant sur des soins dentaires préventifs sont permises si les soins sont couverts par votre contrat.

Frais associés aux affections exclues

Nous faisons parfois des contre-propositions qui excluent des affections précises. Nous ne paierons aucun traitement – notamment les médicaments – qui concernent des affections exclues. Votre fournisseur de soins de santé doit expliquer pourquoi un traitement qui peut servir à traiter une affection exclue est utilisé pour traiter une autre affection non liée, le cas échéant. Joignez cette explication à votre demande de règlement.

Si nous approuvons votre demande, nous vous enverrons un chèque ou nous effectuerons un dépôt direct et vous enverrons un relevé de règlement électronique si vous vous êtes inscrit à ce service. Si votre demande de règlement est complète et exacte, le remboursement vous est habituellement versé dans un délai de six jours ouvrables.

Votre numéro de régime est composé de 5 à 6 caractères et peut contenir des chiffres et des lettres. Il est indiqué sur votre carte d’assurance Manuvie.

Votre numéro d’identification est composé de 7 à 10 chiffres. Il est indiqué sur votre carte d’assurance Manuvie.

Dans nos régimes d’assurance voyage, par « problème de santé préexistant », on entend tout problème de santé qui existait avant la date d’effet de la couverture.

Nos régimes soins médicaux et soins dentaires exigent que vous soyez couvert par un régime public d’assurance maladie. Si ce n’est pas encore le cas, nos régimes d’assurance voyage pour les visiteurs au Canada peuvent vous procurer une protection jusqu’à ce que vous soyez admissible à une couverture des soins médicaux et soins dentaires.

Nous couvrons les fournitures pour diabétiques, comme les bandelettes réactives servant au contrôle de la glycémie, les lancettes et les aiguilles, en vertu de la garantie Matériel médical durable. Nous ne couvrons pas les glucomètres, les pompes à insuline et les traitements ou procédés connexes.

Notre programme Marijuana à usage médical est disponible au titre des régimes soins médicaux et soins dentaires – Association, dans la garantie Médicaments (les restrictions du régime s’appliquent, consultez le tableau des garanties).

Selon le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales (RACFM) de Santé Canada, les patients doivent obtenir un document médical d’un praticien de la santé autorisé.

Les patients devront faire remplir le formulaire Marijuana à des fins médicales – Autorisation préalable par leur médecin et le soumettre à Manuvie aux fins d’évaluation. Suivez attentivement les instructions données sur le formulaire. Si la demande est approuvée, le patient recevra un appel de bienvenue du Centre d’assistance sur le cannabis de Shoppers Drug Mart (Pharmaprix). Le pharmacien examinera les besoins du patient, en plus de le conseiller sur les différentes variétés de marijuana à usage médical et les différentes formes accessibles. Grâce à ce soutien, les patients peuvent choisir le traitement qui répond le mieux à leurs besoins et qui est couvert au titre de leur régime.

Notre programme est le seul programme de l’industrie qui :

  • permet aux membres de consulter les pharmaciens spécialement formés du Centre d’assistance sur le cannabis de Shoppers Drug Mart (Pharmaprix);
  • guide le choix des membres à partir de la liste de médicaments couverts;
  • facilite la coordination de la distribution de la marijuana à usage médical;
  • offre un service de gestion de dossier, ce qui inclut la surveillance et la sensibilisation des patients;
  • offre une ligne d’assistance disponible pour de l’orientation tout au long du processus.

Assurance maladies graves

Le régime d’assurance maladies graves a été conçu pour les personnes en bonne santé âgées de 18 à 65 ans qui souhaitent obtenir rapidement et facilement un montant de base d’assurance maladies graves abordable, et ce, sans avoir à remplir un questionnaire médical.

Cancer mettant la vie en danger : Tumeur caractérisée par le développement et la propagation incontrôlés de cellules malignes, qui envahissent les tissus, comme le corrobore l’examen histologique des tissus.

Crise cardiaque (infarctus du myocarde) : Nécrose d’une partie du muscle cardiaque par athérosclérose coronarienne. Le diagnostic doit reposer sur tous les critères suivants survenant simultanément :

  • nouvel épisode de douleur thoracique typique ou symptômes équivalents; et résultant du blocage d’une (1) ou de plusieurs artères coronaires; et
  • nouvelles variations électrocardiographiques qui révèlent un infarctus du myocarde; et
  • preuve biochimique de nécrose myocardique, notamment une hausse des enzymes cardiaques ou de la troponine.

Accident vasculaire cérébral : Accident qui entraîne un infarctus du tissu cérébral par suite d’une hémorragie, thrombose ou embolie intracrânienne, produisant un nouveau déficit neurologique clinique permanent mesurable qui dure au moins trente (30) jours consécutifs après l’accident vasculaire cérébral.

Pontage coronarien : Chirurgie du cœur visant à corriger le rétrécissement ou le blocage d’une ou de plusieurs artères coronaires au moyen d’un pontage.

Insuffisance rénale : Néphropathie au stade terminal, quelle qu’en soit la cause, en raison de laquelle vous subissez régulièrement une dialyse péritonéale ou une hémodialyse ou avez subi une transplantation de rein humain.

Greffe d’un organe vital : Transplantation (receveur) d’un cœur, d’un foie ou d’un poumon d’origine humaine ou allogreffe de moelle osseuse d’origine humaine en raison d’une insuffisance irréversible de l’organe en question.

Par « signes et symptômes », on entend toute indication de la présence d’une des affections énumérées dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves, par exemple :

  • Présence d’une masse dans le sein
  • Toux chronique
  • Sang dans les urines
  • Perte de poids inexpliquée
  • Douleurs thoraciques
  • Essoufflement
  • Difficulté à parler
  • Engourdissement
  • Paralysie
  • Maux de tête sévères
  • Apparition soudaine d’une vision brouillée

Vous n’êtes pas admissible à l’assurance maladies graves si vous avez présenté des signes inhabituels ou des symptômes qui n’ont pas encore fait l’objet d’un diagnostic ou si vous avez déjà reçu un diagnostic d’une affection mentionnée dans la Déclaration de santé.

Par « signes et symptômes », on entend toute indication de la présence d’une maladie cardiovasculaire énumérée dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves, par exemple :

  • Douleurs thoraciques
  • Inconfort à la poitrine s’étendant éventuellement aux bras, au cou ou à la mâchoire
  • Pouls irrégulier
  • Essoufflement
  • Sueurs froides
  • Nausée
  • Étourdissements

Ces signes ou symptômes peuvent néanmoins être causés par des affections autres que des maladies cardiaques.

Par « consultation médicale », on entend les rendez-vous avec un médecin ou un praticien de la santé pour l’examen de signes ou de symptômes se rapportant aux affections nommées dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves. Les examens médicaux réguliers que l’on subit même en l’absence de ces signes ou symptômes ne font pas partie de ce type de consultations.

Dans la déclaration de santé de l’assurance maladies graves, par « tests anormaux », on entend des tests qui donnent un résultat « positif » ou qui nécessitent d’autres tests ou examens, ou encore qui mènent à de nouvelles consultations, par exemple :

  • Électrocardiogramme positif
  • Épreuve d’effort positive
  • Radiographie pulmonaire positive
  • Niveau élevé d’antigène prostatique spécifique
  • Mammographie positive
  • Taux de glycémie élevé
  • Coloscopie positive

Les tests donnant un résultat « négatif » ou normal, qui ne requièrent aucun examen supplémentaire et qui sont prescrits à des fins de diagnostic ou dans le cadre d’un examen médical régulier, ne font pas partie de cette catégorie.

Vous pourriez y être admissible. Vous n’y êtes toutefois pas admissible si vous avez subi un électrocardiogramme donnant un résultat anormal, reçu un diagnostic ou présenté des symptômes d’une maladie des artères coronaires, d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral ou d’un accident ischémique transitoire, ou subi une chirurgie cardiaque.

Vous pourriez y être admissible. Vous n’y êtes toutefois pas admissible si vous avez subi un électrocardiogramme donnant un résultat anormal, reçu un diagnostic ou présenté des symptômes d’une maladie des artères coronaires, d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral ou d’un accident ischémique transitoire, ou subi une chirurgie cardiaque.

Par « signes et symptômes », on entend toute indication de la présence possible d’une maladie grave ou d’une affection sous-jacente. Vous n’êtes pas admissible à l’assurance maladies graves si vous avez eu des « signes ou des symptômes » liés à l’affection indiquée, même s’ils n’ont pas encore été diagnostiqués par un médecin, ou si votre déclaration de santé fait état d’un problème de santé.

Un problème de santé préexistant s’entend d’une maladie ou affection pour laquelle une personne a montré des « signes » ou présenté des « symptômes », s’est fait prescrire des médicaments ou a pris des médicaments, a reçu un diagnostic, a été traité ou hospitalisé au cours des 24 mois précédant immédiatement la date d’effet de la couverture du contrat.

Non. L’assurance maladies graves couvre uniquement les cancers mettant la vie en danger.

Non. Pour être considéré comme non-fumeur et avoir droit à une réduction de taux, vous devez être en mesure de déclarer que vous n’avez pas consommé de produits du tabac, de produits de désaccoutumance au tabac ou de marijuana au cours des 12 derniers mois.

Vous pouvez, en tout temps, envoyer une demande de résiliation par écrit à Manuvie. Si vous demandez une annulation dans les 30 jours suivant la date de réception de votre contrat, vous serez intégralement remboursé.

Nous rembourserons les primes si vous décédez pendant que votre contrat est en vigueur et que vous n’avez pas reçu la prestation d’assurance maladies graves, ou n’y êtes pas admissible, à condition que nous recevions ce qui suit :

  • une demande écrite de remboursement des primes au décès;
  • une preuve suffisante de la cause de votre décès;
  • une preuve suffisante de votre date de naissance.

Nous pouvons exiger des renseignements médicaux complémentaires, qui doivent alors nous être fournis sans frais pour nous. Nous nous réservons le droit de déterminer si les conditions ci-dessus sont remplies.